Savez-vous planter…

…les choux! Enfin entre autres. Cette semaine fût celle de trois grandes séries de plantations.

  • La première a été celle des poireaux, avec trois variétés, plantés à l’aide d’une planteuse à pinces. Ce drôle d’engin, attelé à l’arrière du tracteur, permet de planter les jeunes plants de poireaux de façon régulière: deux personnes assises sur cet outil coincent les plants de poireaux les racines en l’air dans des pinces spéciales, montées sur un cercle qui tourne lorsque l’outil avance. La pince s’ouvre et relâche le poireau lorsque celui-ci a les racines dans le sol. Il faut prendre un peu ‘le coup de main’ mais après ça roule, enfin doucement (2 mètre par minute) !   
    Planteuse à pinces

       

 

  • Une seconde série de choux (fleurs, de Bruxelles, rave, kale, frisé, rouge et brocoli) a également été soigneusement plantée, après que les planches aient été travaillées et tracées à l’aide d’un rouleau traceur. Cet outil permet de faire des empreintes régulières, futurs emplacements des mottes sur la planche, afin que les plants soient espacée régulièrement sur la ligne et entre les lignes de plantation.
Rouleau traceur

Ce dernier paramètre est prépondérant afin que les jeunes choux puissent être binés à l’aide d’une bineuse tractée.

Plaque de plants de choux rouges

 

 

  • Nous avons mis en place une première série de betteraves rouges, celles-ce seront récoltées à l’automne pour être stockées et vendues tout au long de la fin de l’année voire la suivante si les conditions de stockage sont bonnes.
  • C’est bien joli toutes ces plantations mais il faut bien que d’autres légumes puissent être récoltés dès à présent. Et c’est également ce que nous avons fait, en cette période de soldes nous avons pris l’initiative de « solder », enfin d’arracher, les dernières pommes de terre nouvelles de plein champ, en une seule fois. Pour ce faire, étant peu équipés pour ce travail, nous avons emprunté l’arracheuse à pomme de terre de la CUMA (Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole) à laquelle nous adhérons.
  • En quelques heures, nous avons récolté environ 200 kg de jolies pomme de terre nouvelles et pourrons implanté un engrais vert sur ces planches désormais disponibles pour cette année. Mais ce jour là, nous avons par ailleurs eu la belle surprise d’observer, dans les fanes de pomme de terre, une petite punaise un peu particulière : Zicrona caerulae. Son nom est tout aussi particulier que sa couleur (bleu à reflets métalliques) et se classe parmi les auxiliaires (les gentilles). En effet, pour se développer cette dernière chasse les larves de chrysomèles, famille d’insectes dont les doryphores font partie, en “harponnant” ses proies. Malheureusement, nous n’avons pas été aussi rapide qu’elle et n’avons pas eu le temps de la photogr
    Zicrona caerulea    –      Source : www.wikipedia.org

    aphier. En voici donc une empruntée afin que vous puissiez tout de même la reconnaître si un jour vous la croisez à votre tour, prenez en bien soin, elle est utile !