Première semaine d’été

Pour ce nouveau changement de saison, nous nous sommes dit qu’il était temps de mettre quelques photos récentes du potager et des cultures qui, elles aussi, ne chôment pas !

Plus précisément, voici les quelques « grands chantiers » qui se sont opérés cette semaine :

  •  La dernière série de melons, dits à « peau brodée », a été plantée sous tunnel. Heureusement les premières séries plantées dans le même tunnel (à droite sur la photo ci-dessous) il y a plus d’un mois devraient bientôt donner leurs premiers fruits sucrés d’ici un petit mois.
    • Les plants de poivrons commençaient à avoir grandement besoin d’un support afin que leurs tiges ne se brisent pas. Celles-ci étant fragiles et pas suffisamment rigides pour supporter le poids des futurs jolis poivrons. Nous testons cette année une nouvelle technique pour les soutenir : des treillis à béton pliés, à travers lesquels les plants pourront continuer à croître tout en étant soutenus.
Essai de palissage des poivrons avec treillis

 

  • Les derniers semis de carottes de l’année, celles dites « d’hiver », viennent de lever mais sont rapidement rattrapées et concurrencées par les adventices si ces dernières ne sont pas maîtrisées. Afin de réduire les passages de désherbage manuels, nous avons utilisons différentes techniques pour limiter la croissance de ces « mauvaises herbes ». A deux reprises, nous avons biné les inter rangs (partie non semée entre les rangs) ce qui permet de déraciner et sécher les jeunes adventices mais également d’aérer le sol.

    • Les premiers haricots verts grimpants commencent à remplir de jolis caisses et paniers, avant que ceux semés en plein champ prennent le relais pour tout l’été..
      • Pendant ce temps, d’autres travailleurs participent grandement au bon fonctionnement du potager : les petit et grands insectes auxiliaires dont voici deux représentants.

      Une jolie coccinelle qui chassait des pucerons dans les haricots grimpants qui a bien failli se faire « cueillir » ;

Un adulte de syrphe en train de butiner une fleur de carotte sauvage. Cet insecte pourrait être confondu avec une guêpe mais son vol caractéristique (stationnaire et saccadé) confirme qu’il n’en est pas une. Il fait partie de la même famille que les mouches (diptère) et sa larve, semblable à une minuscule limace, présente l’énorme intérêt de s’alimenter à longueurs de journées de pucerons, ravageur omniprésent dans nos légumes…