Activités printanières

  • Avant de planter nos cultures sous tunnels et en plein champ, nous apportons de quoi les nourrir durant toute leur croissance. Sur certaines, nous épandons du fumier.
    Chargement de l’épandeur avec minipelle

    Mais cela prendrait énormément de temps “à la main”, alors nous nous sommes mécanisés pour réaliser les épandages. Le fumier nous est livré en tas, nous le reprenons à l’aide de notre minipelle, équipée d’une fourche, pour le charger dans notre épandeur. C’est avec cet épandeur adapté que nous apportons le fumier directement sur les planches de culture, sans trop en déverser sur les allées (zone peu ou pas prospectée par les racines de nos légumes).

    Fumier épandu sur les planches en plein champ
Palissage expérimental de nos petits pois
  • Nos petits pois et pois gourmands de plein champ commençaient à se coucher au sol, nous avons essayé une nouvelle  technique pour les palisser : nous avons fait tenir des treillis métalliques entre des poteaux bois, maintenus avec des ficelles. Nous verrons le résultat dans quelques semaines.

  • Sous nos tunnels les cultures poussent  vite et nos tomates, en particulier, avaient bien besoin que nous nous occupions d’elles. Nous les avons donc taillées et entourées autour de leurs ficelles pour qu’elles poussent en hauteur et non sur le sol!
    Tomates taillées et palissées

    Elles poussent d’ailleurs tellement bien, que nos premiers fruits sont formés.Il ne reste plus qu’à ce qu’ils murissent sans encombres!

    Premières tomates nouées
  • Toujours sous nos tunnels, ce sont les aubergines qui ont nécessité notre intervention.
    Adulte de doryphores et dégâts sur aubergines

    Hormis la taille et le palissage dont elles ont bénéficié, c’est aussi un passage manuel que nous avons réalisé…de destruction manuelle  de doryphores! En effet, de nombreux adultes ont émergés ces derniers jours, grignotant généreusement nos plants d’aubergine et pondant de nombreux œufs (vidéo).

Femelle doryphore en train de pondre ses oeufs

La seule solution pour les détruire est d’écraser ces plaques d’œufs entre les doigts …..et de renouveler cette action plusieurs fois par semaine.

La même, après “traitement mécanique”
Ponte de doryphore intacte

 

Hits: 399