Aménagements et investissements

  • Nous avons débuté cette semaine en poursuivant les travaux d’aménagement du point de vente à la ferme.
    Seconde porte pour recharger les légumes

    Après avoir installé une première porte d’entrée pour nos clients, nous en avons installée une seconde, plus large. Celle-ci va nous permettre de recharger les légumes directement, sans entraver l’entrée “principale”.

 

  • Les oignons que nous avions récoltés et mis à sécher tranquillement sous un tunnel libre étaient suffisamment secs. Nous les avons rangés dans de petites caisses et les avons entreposés dans un local de stockage spécifique. Ils pourront désormais être vendus tout au long de cet automne, cet hiver et espérons le jusqu’au printemps prochain!
Oignons secs dans le tunnel
Petites caisses de stockage en cours de remplissage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Sur l’une des parcelles  que nous avons récemment la possibilité  de cultiver,  nous venons de semer une prairie. Celle-ci est composée d’un mélange de trois espèces : dactyle, avoine (famille de poacées ou graminées)  et trèfle (fabacées ou légumineuses). Cette prairie est intégrée dans la rotation globale du potager. Elle sera fauchée chaque année et restera en place trois ans pour être finalement incorporée au sol avant mise en culture des légumes.

    Semis de la prairie en conditions “poussiéreuses”…
  • Les rotations de plein champ vont désormais être plus longues et aisées avec l’intégration de la nouvelle parcelle mais cela ne changeait rien pour les cultures sous abris (sous tunnels). Nous avons donc décidé de monter deux nouveaux tunnels d’occasion cet hiver. Ceux-ci ont été livrés en semi-remorque et ce n’est pas tous les jours que l’on en voit au potager, alors cela méritait bien une ou deux photos…
Livraison des deux tunnels
Il n’y a plus qu’à les assembler…
  • Les jours se suivent et se ressembleraient presque.. Pour pouvoir améliorer l’ergonomie de nos conditions de récolte et de stockage,  nous avons investi dans un lot de palox en plastique et en bois. Ceux-ci ont été livrés en fin de semaine, en semi-remorque, eux aussi, et cela méritait une photo également!
    Livraison des palox

Petits et grands travaux : quatrième partie

  • En début de semaine nous avons poursuivi le “chantier” d’aménagement de notre point de vente à la ferme : les températures fraîches des dernières semaines nous ont rappelées que nous devions monter et isoler les façades de notre point de vente  Pour conserver un peu de lumière naturelle, de visibilité et d’accès sur l’extérieur, nous avons inséré une vitre horizontale et une porte d’entrée vitrée, respectivement dans les pans Ouest et Nord.

    Vitre horizontale

 

Porte d’entrée vitrée

 

 

 

 

 

 

 

Après quoi, nous avons isolé ces deux faces avec de la laine de bois et les avons protégées (en attendant le bardage extérieur) avec un pare-pluie.

 

Vue extérieure façades Nord et Ouest
Larve ou fausse chenille de Tenthrède de la rave
  • Pendant ce temps, un nouveau ravageur était en train de dévorer nos jeunes feuilles de navets, compromettant leurs chances de donner de jolis navets et ce malgré les filets que nous avions posés dessus. Son  petit nom est Tenthrèdes de la rave ( Athalia rosae). C’est l’un des seuls représentant de l’ordre des hyménoptères (abeilles, fourmis, auxiliaires parasitoïdes…) qui est un phytophage des cultures maraîchères!

 

Dégâts de Tenthrède sur navets

 

  • Pour nous remonter le moral, notre fin de semaine a été nettement plus heureuse! Grâce à l’aide d’une belle équipe d’Amapiens (membres de l’Amap Alpage) et de clients du mercredi, nous avons pu récolter toutes nos pommes de terre après les avoir arrachées avec une arracheuse à pommes de terre (vidéo).

Près de 6 tonnes de Bintje, Cephora, Alliance, Fontane et Cheyenne sont désormais stockées et vont pouvoir être conservées et vendues jusque, nous l’espérons, au printemps prochain.

 

 

 

 

Un grand merci à vous pour votre aide!!!!

Petits et grands travaux – Troisième partie

De jour en jour, les travaux avancent bien et cela se voit:

  • En début de semaine, nous avons posé les lames de terrasse sur les lambourdes, après avoir préalablement passé les gaines électriques qui nous permettront de disposer quelques prises dans notre futur nouveau lieu de “vente à la ferme”. 
    Début de pose des lames de terrasse, après passage des gaines électriques

    Il nous manque quelques lames et détails de finition pour terminer mais le résultat est déjà bien plus accueillant et chaleureux.

      Terrasse posée
  • Nous souhaitions aussi pouvoir faciliter les transferts des caisses de légumes entre la salle de lavage, le frigo et le lieu de vente, à l’aide d’un diable ou de chariots à roulettes. Pour cela, le niveau du sol doit être régulier et à même hauteur entre les différents  locaux. Nous avons donc commencé à poser un dallage en pavés, qui en plus d’être fonctionnel donne un très joli rendu.

 

  • Au potager, les récoltes ont lieu toutes les semaines mais parfois elles sont plus particulières que d’autres. Depuis quelques jours, nous récoltons des carottes de différentes couleurs et nos bottes ont plutôt fières allures.
Bottes de carottes colorées

Mais la récolte la plus atypique cette semaine, fut celle de…. doryphores! En effet, depuis que les pommes de terre de conservation ont eu les fanes broyées, les doryphores qui s’y trouvaient ont migré vers nos plants d’aubergines. Ces dernières commençaient à être sérieusement dévorées. Alors nous avons pris un grand seau et les avons récoltés. Nous ne les avons pas comptés mais il y en avait (et il y en a encore) beaucoup!

Notre récolte de doryphores
  • Moins exceptionnel mais tout aussi nécessaire, nous nous sommes occupés de nos haricots grimpants qui commençaient à se grimper dessus plutôt que sur une ficelle de palissage. Les voilà dorénavant en place et prêts à produire les derniers haricots verts de l’année.
Pose des ficelles de palissage dans les haricots grimpants