A travers les gouttes

Ces dernières semaines, les jours commencent à “vraiment” croître et nos cultures les suivent. C’est une période de l’année où nous mettons en place nos cultures de printemps et en même temps celles qui vont nous permettre d’avoir des légumes tout l’hiver!

Autant dire que c’est une période “délicate”.

  • Nos petits pois et pois gourmands ont bien démarré et commençaient à chercher à quoi ils pouvaient bien s’aggriper pour continuer à pousser. Nous leur avons installé de jolis supports fait de gros piquets bois (énergiquement plantés) supportant un grillage à mouton maintenu par des ficelles
    Piqués bois, supports principaux aux extrémités des rangs

    Avec cela, ils vont pouvoir  passer à travers la maille du grillage à moutons*, fleurir et donner de jolies gousses de pois. En tout cas, nous avons tout fait pour.

    Planches de petits pois et pois gourmands palissés

    Jeunes petits pois, prêts à s’aggriper à travers leurs grillages

*Grillage initialement fabriqué pour parquer les ovins, nous ne nous lançons pas dans l’élevage animal, de pucerons ou à la rigueur mais rien de nourricier.

  • Avec des pluies tout les jours ou presque, il est difficile de préparer le sol dans de bonnes conditions. Les engrais verts (cultures non récoltées, installées pour préserver le sol en hiver) sont, cette année,  difficiles à détruire et le manque de soleil, de chaleur amplifient le phénomène. Malgré tout, nous avons tout de même pu planter nos premiers oignons de garde (récoltés à maturité, pour être vendus secs).

Ceux-ci étant plantés en bulbilles, nous avons pu essayer notre “nouvelle” planteuse. Elle n’est pas neuve, mais nouvellement chez nous. Nous l’avons un peu adaptée à nos conditions et la voilà attelée et en fonctionnement (démonstration ici).

Notre “nouvelle” planteuse à oignons

Le résultat aurait pu être pire et la conduite de la culture risque d’être compliquée avec beaucoup de débris végétaux non décomposés en surface.

Plantation d’oignons bulbille à la planteuse
  • Nous sommes également passés entre les gouttes pour semer nos carottes de printemps. Dès que nous le pouvons, nous occultons avant de semer. Cette technique consiste à anticiper notre préparation de sol, forcer un faux semis en couvrant le sol avec une toile hors sol sous laquelle les mauvaises herbes lèvent puis périssent en l’absence de lumière. Nous débâchons pour semer.
Semis de carottes, en conditions très moyennes

Cette fois ci, nous n’avions pas pu occulter avant le semis mais nous l’avons tout de même recouvert après afin que les graines de carottes puissent germer protégées des pluies intenses de ces jours. Nous retirons cette toile dès que les jeunes carottes lèvent.

Pose d’une toile pour protéger le semis

 

Hits: 155

8 réflexions sur « A travers les gouttes »

  1. Ping : Cialis generika
  2. Ping : Viagra online
  3. Ping : Cialis 20 mg
  4. Ping : Viagra 5mg

Les commentaires sont fermés.